L’impression par sublimation sur tissu selon le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN).

Selon le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN), M&M Graphic est enregistrée sous le code 32311, qui correspond à la définition suivante : « Impression et activités connexes ». Cette description est plutôt vague car elle ne précise pas le type d’impression spécifique de l’entreprise.

Cette classe regroupe cinq (5) sous-catégories, soit les suivantes :
1- 323113: Sérigraphie commerciale;
2- 323114: Impression instantanée;
3- 323115: Impression numérique;
4- 323116: Impression de formulaires commerciaux en liasses;
5- 323119: Autres activités d’impression.

Parmi celles-ci, la sous-catégorie qui représente le mieux M&M Graphic est la 323115 : Impression numérique. Il n’existe malheureusement pas de sous-catégorie qui précise « Impression par sublimation », c’est pourquoi « Impression numérique » s’avère ce qui se rapproche le plus pour bien représenter l’entreprise. La sous-catégorie « Impression numérique » est tout de même elle aussi très vaste, car elle englobe plusieurs imprimeurs de spécialisations différentes.

Voici la définition complète de cette sous-catégorie :

323115 – Impression numériqueÉU

Cette classe canadienne comprend les établissements dont l’activité principale consiste à fournir des services d’impression numérique. Ces établissements utilisent des machines sans percussion (électrostatiques, à jet d’encre ou à pulvérisation) commandées par ordinateur. L’image à imprimer est introduite dans la machine comme un fichier informatique (et non simplement balayée puis numérisée par l’imprimante même). Les établissements de cette classe canadienne sont habituellement très bien équipés pour effectuer les tâches préalables à l’impression, par exemple en scanners spécialisés et en machines de séparation des couleurs. De façon générale, les principaux produits de ces établissements sont l’impression de documents à haute résolution à caractère graphique.

Exemple(s) illustratif(s)

ateliers d’impression numérique (p. ex., panneaux publicitaires, documents graphiques grands formats et de hautes résolutions)

Exclusion(s)

impression au moyen de machines électrostatiques simples, comme des photocopieuses de bureau (Voir 561430 Centres de services aux entreprises)

Source: https://www23.statcan.gc.ca/imdb/p3VD_f.pl?Function=getVD&TVD=118464&CVD=118471&CPV=323115&CST=01012012&CLV=5&MLV=5

La codification « Impression et activités connexes » regroupe tous les types d’impression, sauf les impressions numériques qui utilisent des machines électrostatiques simples, comme des photocopieuses de bureau, tel que précisé dans le texte descriptif ci-haut.

Donc, tous les types d’impression suivants sont inclus dans cette catégorie : flexographie, sérigraphie commerciale, lithographie, impression à jet d’encre, impression directe aux encres UV, impression à solvants, et impression par sublimation. Cette dernière, l’impression par sublimation, est la seule technique d’impression qui effectue un transfert de l’image avant que l’encre touche le média final, soit dans ce cas-ci, le tissu.

La définition de l’impression par sublimation est la suivante : « La première étape consiste à imprimer sur un papier transfert avec des encres à base d’eau. Puis, le transfert à chaud a lieu sur une calandre où l’encre passe du papier au tissu. L’encre fait maintenant partie intégrante du tissu, qui peut ensuite être lavé sans altération de la couleur. »

Le saviez-vous ? Depuis son avènement, en 1997, le SCIAN a remplacé la classification existante dans chaque pays, soit la Classification type des industries (1980) du Canada, la classification mexicaine des activités et des produits (1994) et la Standard Industrial Classification (1987) des États Unis.

Retourner au blogue